Le début d’année est difficile

Le mois de Janvier n’est jamais le meilleur des mois pour ce mettre au vélo. Et même si on en fait déjà, il faut être motivé pour sortir. Mais pour commencer l’année sur le bon pied (ou la bonne roue) il faut attaquer directement malgré la météo!

La première semaine de l’année commence donc avec quelques degrés de moins que la fin de l’année, mais rien d’insurmontable si on est bien couvert. C’est le reste de la semaine, et même la météo à venir qui devient compliqué :

meteo-janv-2016Et quand il commence à arrêter de pleuvoir, la température descend. Bon courage à tout le monde !

Nouvelle année, nouveaux objectifs

Bonne année 2016, mes meilleurs vœux et une bonne santé ! Sans oublier, bien sûr, de souhaiter une bonne route sur votre vélo !

L’an dernier j’ai mis le blog en place mais en fin d’année, entre le boulot et le vélo, je n’ai pas pris le temps de le faire vivre. Voici donc mon objectif 2016 : faire vivre ce blog avec des articles réguliers
Vous me direz ok, mais à quelle fréquence ? Ça c’est la bonne question … deux par mois ? Ça me semble faisable ! (d’autant plus que j’ai des idées pour ce mois-ci!)

Avec les collègues

Cela fait quelques temps maintenant que je prends le vélo par tous les temps. Depuis une semaine, le froid est arrivé, puis la pluie s’y est mis. Mais cette année, je ne ralenti pas mon utilisation du vélo. La pluie ne me gène plus, je ressens moins le froid et je roule plus vite ?! C’est sans doute mon imagination …

Le midi, je vais parfois manger avec des collègues au restaurant. À 5, je me fais emmener en voiture mais quand on est 6 j’essaie de prendre mon vélo. Au début, tout le monde rigole en annonçant qu’ils commanderont sans moi … mais en réalité c’est l’inverse !
Quand on veut aller dans un centre-ville, il y a souvent des rues à sens unique ou des chemins ouverts aux piétons ou cyclistes dans lesquels les voitures ne peuvent pas passer. À vélo, c’est en passant par ces rues (quand c’est autorisé!) que l’on gagne beaucoup de temps. C’est comme ça que Vendredi, je suis arrivé 20 minutes avant les 5 collègues. Ils tombent sur un parking plein, ils doivent faire le grand tour pour aller sur le second parking (où il reste 8 places) et ensuite faire tout le trajet à pied.

Pour ma part, je me suis tout simplement « garé » à 100m du restaurant ! Vive le vélo !

Le froid arrive

Ça y est l’automne est là, le mois d’octobre nous a rafraichi et le soleil ne brûle plus très fort quand on embauche… C’est l’hiver!
Mais même quand il commence à faire froid, le vélo c’est possible. Une paire de gants, une écharpe et un manteau et on est au chaud. Les 2 premières minutes sont revigorantes (ou glaciales selon certain) mais après les premiers coup de pédales ça roule tout seul.

En voiture on est au chaud ? Faux!
Quand on entre dans sa voiture elle est froide comme dehors. Et on allume le chauffage (ou la clim’) à fond et on s’est à peine réchauffé en arrivant au boulot. Je vous raconte pas l’effet de la clim’ sur l’environnement en plus …

En attendant que la météo se réchauffe jetez un coup d’œil par votre fenêtre de voiture, vous verrez que les cyclotaffeurs sont toujours là ! Faites attention à eux car ils font attention à vous.