Première cartoparty

Open Street Map

Dans la liste de toutes les idées qui m’ont traversées l’esprit, il y a la cartographie. J’aime lire une carte (surtout quand elle est bien faite!). Les cartes routières ne sont pas faites pour les cyclistes, elles sont lourdes, encombrantes et n’indiquent pas les petites routes que l’on aime prendre à vélo.
La seule façon d’avoir une bonne carte à vélo est de s’arrêter régulièrement dans les offices de tourisme ou les mairies et d’en demander. Sauf que l’on se retrouve avec plein de petites cartes, aucune n’est reliée aux autres … un vrai puzzle!

Aujourd’hui, internet et sa multitude de projets nous proposent beaucoup d’alternatives à la carte papier (pas la peine de les citer). Certaines présentent de manière très optimale les cartes et ont une facilité d’utilisation déconcertante mais utilisent les données de localisation à des fins commerciales sans vraiment nous le dire.

Mais un projet de plus en plus important émerge : Open Street Map ou OSM pour les intimes.
C’est une carte collaborative. Tout le monde peut participer et contribuer à enrichir la carte avec toutes sortes de données (enfin pas toute, il y a quelques règles quand même).

Cette carte apporte des informations sur la circulation (les routes, chemins, quartiers piéton, …), les bâtiments (commerce, religieux, état, touristique, pratique, …) mais le plus important c’est que toutes les données sont libres ! OSM ce n’est pas une carte mais plusieurs. Avec les mêmes données, on peut obtenir une carte de randonnée, une carte des pistes cyclables ou bien entendu une carte routière.

Vous trouverez toutes les informations que vous cherchez sur OSM sur le wiki.

Une cartoparty, mais c’est quoi ça?

Quand on est à l’écoute de ce qu’il se passe dans le monde associatif cycliste, on entend parler de cartoparty. Une cartoparty c’est quand plusieurs personnes se regroupent pour cartographier, dans un secteur, certaines données.

Pour ma part, ma première cartoparty s’est faite à Nantes avec l’association Place Au Vélo Nantes et avait pour but de cartographier tous les parkings vélo du centre de Nantes.
Nantes est une ville très active sur le plan cyclo-urbain. Il existe un système de vélo en libre service (les bicloos), toutes les rues ou presque possèdent des aménagements cyclables et l’association Place Aux Vélos est très active. Quoi de mieux pour cette association que de proposer une carte des aménagements cyclables?

Contribuer

L’organisation d’une telle journée est simple.
1. Découper une zone en petits secteurs
2. Préparer des cartes papiers de ces secteurs afin de les annoter avec les modifications
3. Trouver des personnes qui s’y connaissent un minimum sur OSM afin d’enregistrer les données
4. Faire un appel aux bonnes volontés pour aller sur le terrain.
L’objectif des personnes sur le terrain doit être simple afin de ne pas encombrer la carte de trop d’informations : les parkings, les pistes, …

Organiser

Après avoir fait ça et étant déjà actif dans l’association VillOvélO, cela m’a donné envie d’en organiser une. Mais pas trop grande et juste assez pour se faire la main. Et, par un heureux hasard un autre membre de VillOvélO est intéressé et me devance dans la proposition ! Que le monde est bien fait !
Le prochain article parlera peut-être de notre organisation sur Niort ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *